Bilan préopératoire : 4 étapes indispensables

Le bilan ophtalmologique

Il consiste à la mesure de l’acuité visuelle de loin et de près , la mesure de la tension intraoculaire (afin d’éliminer un glaucome préexistant au préopératoire). Un examen soigneux du segment antérieur afin d’éliminer une pathologie cornéenne et enfin un fond d’œil afin de s’assurer de l’intégrité rétinienne en particulier maculaire pour éliminer toute incertitude sur la qualité de la récupération visuelle après la chirurgie.
 

Les examens complémentaires éventuels

  • Les examens complémentaires peuvent être :
  • un champ visuel en cas de pression intraoculaire élevée
  • une angiographie rétinienne en cas de doute sur l’état rétinien
  • un comptage des cellules endothéliales de la cornée

La biométrie

Cet examen consiste à calculer la puissance du cristallin artificiel qui remplace le cristallin cataracté Cette biométrie permet de mesurer la longueur axiale de l’œil et par des programmes informatisés nous permet de déterminer la puissance de l’implant.

 

La consultation d'anesthésiste

Indispensable et obligatoire elle permet de confirmer le choix du type d’anesthésie et d’éliminer les contres-indications d’ordre général. Des consignes particulières avant l’opération seront communiquées aux patients. Un dossier lui sera remis comprenant un bon de transport et une ordonnance pour se procurer en pharmacie les médicaments nécessaires après l’intervention, le consentement éclairé qu’il faudra signer et éventuellement un bon pour des soins infirmiers.